Fêtards strasbourgeois à Kehl : un problème de transport

Les comportements des fêtards strasbourgeois qui vont faire "la fête" en Allemagne ne sont pas seulement un problème pour les habitants de Kehl (lire notre article : Fêtards strasbourgeois : la ville allemande de Kehl se rebiffe) mais également un chemin de croix pour le personnel de la CTS, la Compagnie des Transports Strasbourgeois.

Les DNA ont en effet publié le 22 mai un article intitulé "Violences et incivilités, les syndicats alertent" et sous titré : "Des rames entières de fêtards alcoolisés font régner le désordre depuis des mois. Les syndicats alertent sur les violences et les incivilités".

Le 26 avril dernier a été une journée de grève sur le Réseau de la CTS (Compagnie des Transports Strasbourgeois).
L’intersyndicale a dénoncé le bazar et l’insécurité croissante à bord des rames des premiers trams des samedis et dimanches matins charriant les fêtards strasbourgeois à leur retour de Kehl. Les incidents sérieux concernant les voyageurs et le personnel augmentent. Entre 2014 et 2018 les agressions, menaces de mort, crachats et rixes entre clients sont passées de 283 à 331 par an. Les rixes entre clients ont fortement progressé. Les incidents sérieux à l’égard du personnel de la CTS au nombre d’une centaine (un incident tous les 3 ou 4 jours en moyenne) n’ont pas diminué. Quant au nombre des incivilités et incidents mineurs, entre 2012 à 2018, en l’espace de 6 ans, ils ont littéralement explosé, passant de 2035 à … 5160 par an. Les courriers adressés aux autorités le 7 mai 2019 n’avaient reçu aucune réponse au jour du 22 mai 2019.

A Strasbourg, "réveiller la Belle Endormie", comme l’a voulu le maire Roland Ries et développer le commerce de la "vie nocturne festive" ne relève pas du conte de fées mais plutôt de la Boîte de Pandore.

Ce contenu a été publié dans Actualités, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.